Vous êtes ici

Accueil » Matériaux Construction

Tout Faire - Matériaux

 

 

Le Gros Oeuvre :

 

La base du bâtiment :

 

Parce que chaque étape du gros-oeuvre doit répondre aux exigences climatiques, sismiques, thermiques ou acoustiques, Baude-Billet M.T.C sélectionne pour vous les meilleurs matériaux pour le bâtiment.

Un choix rigoureux qui respecte autant  les réglementations en vigueur que les particularités des environnements régionaux pour répondre aux impératifs de vos chantiers.

 

 

  Gros Oeuvre                    

   Béton cellulaire, Sables, Graviers, Galets, Mortiers, Chaux

          Couverture                                   

          Tuiles, Tôles, Conduits, Gouttières, Armatures, Bois Charpente

Assainissement                     

        Récupérateurs, Fosses, Caniveaux, Regards, Gaines, Drains

       Plancher - Aménagement            

         Planchers, Chapes, Poutrelles

 

Négoce de matériaux de construction pour les particuliers et les professionnels, nous  vous proposons des produits de qualité et à des prix compétitifs.

 

 

 

les conseils du pro

COMMENT BIEN CHOISIR SON CIMENT EN FONCTION DU TYPE DE TRAVAUX A REALISER ?

 

Le ciment est fabriqué avec un mélange de deux matières premières, le calcaire (à 80 %) et l'argile (à 20 %). Après avoir été broyé et chauffé à une température de l'ordre de 1 500 °C, le mélange produit du clinker (nodules très durs), réduit en poudre très fine. Le ciment entre dans la fabrication du mortier, quand on lui ajoute de la chaux, du sable et de l'eau ; et du béton, obtenu après ajout de gravier et d'eau.

 

Les ciments réfractaires

Ce type de ciment contient de l'oxyde d'aluminium. On parle alors de ciment alumineux, qui entre dans la composition des bétons réfractaires. Résistant à de très hautes températures, ce ciment est employé pour le montage d'éléments de cheminée, de barbecue…

Les ciments à prise rapide

Appelés également ciments prompts puisqu'ils prennent en quelques minutes, ces ciments sont surtout utilisés pour sceller des éléments ou pour des rebouchages divers, même en milieux humides.

Les ciments blancs

Obtenu en opérant un tri et en retirant les composants ferreux (naturellement gris) puis en ajoutant une argile blanche, le ciment blanc possède les mêmes propriétés mécaniques que le ciment gris mais se distingue par son usage décoratif car, s'il peut rester blanc, on peut y ajouter un adjuvant pour le colorer. Il est ainsi mis en oeuvre lorsque l'on recherche un effet esthétique : chapes béton décoratives, mortiers apparents, jointoiements de carrelage, seuils de porte, appuis de fenêtre...

Les ciments gris

Les ciments gris sont les plus utilisés pour la fabrication de mortier ou de béton. Ils sont  mis en oeuvre pour les travaux de structure ou de maçonnerie (pose de briques ou de pierres, jointoiement, chape…).                                                     

Certains disposent de caractéristiques spécifiques, de résistance notamment, permettant leur utilisation pour construire un bâtiment en zone humide, assurer des travaux en milieu souterrain, bâtir par temps froid...                                                  

 

Des repères pour comprendre

Livrés en général en sac de 25 ou 35 kilos, les ciments sont identifiés par une série de lettres et de chiffres. Des indications utiles, surtout lors d'usages spécifiques. Ainsi, les lettres CEM (suivies d'un chiffre de I à V) indiquent la famille du liant tandis que les autres lettres précisent la proportion des autres éléments : D pour fumée de silice, P pour pouzzolane naturelle…

Par ailleurs, la résistance mécanique est déterminée en N/mm2 (N pour Newton). Enfin, une lettre N (pour normal) ou R (pour rapide) identifie la résistance mécanique minimum à court terme. À noter que les sacs doivent obligatoirement porter le marquage CE, la marque NF assurant une garantie supplémentaire.

 

 

 

www.toutfaire.fr

 

Guide Matériaux - Gros Oeuvre 

feedback