Vous êtes ici

Accueil » Matériaux Construction

Tout Faire - Matériaux

 

.

 

L' Aménagement des combles :

 

La qualité de l'isolation a un impact direct sur la consommation d'énergie, il est essentiel de veiller à bien isoler son logement principalement au niveau de la toiture, des ouvertures et des murs.

 

Confort thermique et acoustique :

 

Isoler, c'est améliorer le confort thermique et acoustique de son habitat pour vivre mieux. C'est aussi réduire sa facture énergétique et moins dépensée. Pour traiter avec efficacité chaque problématique d'isolation, Baude-Billet M.T.C a retenu les solutions techniques les plus performantes et les mieux adaptées aux espaces à traiter.

Conformes aux dernières normes et réglementations en vigueur, ces produits offrent toutes les qualités requises pour améliorer durablement votre environnement, en tout sécurité.

                         

   Combles                           

  Laine de verre, de roche, polystyrène, panneaux de toiture

          Murs                                                      

         Isolation, assemblage, doublage, contre cloisons

Cloisons                                 

        Cloisons, plaques de plâtre, isolation acoustique

     Sols                                             

         Isolation sous chape, en sous face de plancher, sur terre plein

 

A votre disposition une gamme complète standard et des produits certifiés.

 

 

 

les conseils du pro

COMMENT BIEN CHOISIR SON MATERIAU ISOLANT EN FONCTION DE SON UTILISATION ?

 

L'isolation des toitures et des combles

Le toit ou les combles sont des espaces à isoler systématiquement. Pour la toiture, on utilise des panneaux autoportants, fixés entre la charpente et la couverture. Très épais, ils comportent de la mousse de polyuréthane, particulièrement efficace. Pour les combles, qui, non isolés constituent 30 % des déperditions d'énergie dans une maison, il faut différencier entre les combles perdus et les combles accessibles.
Dans le premier cas, on utilise un produit à épandre pour atteindre les moindres recoins, ou le rouleau.
Dans le second cas, on privilégie l'isolation entre les chevrons avec des panneaux ou des rouleaux ou, pour optimiser l'espace, avec des isolants minces de dernière génération, qui se démarquent par leur faible épaisseur et sont très pratiques pour les rampants. Mais attention, peu d'entre eux ont une certification.

L'isolation des murs intérieurs

Là encore, on peut utiliser des panneaux ou des rouleaux, glissés entre les armatures. Pour les murs réguliers, choisir des panneaux composés d'un isolant (laine de roche, polystyrène expansé…) d'épaisseur variable et d'une plaque de plâtre aux bords amincis. Une solution idéale, qui assure à la fois une bonne isolation et une belle finition.

L'isolation des cloisons

Lors de la réalisation d'une cloison, il est important de penser à l'isolation phonique. Il faut donc prévoir la pose de panneaux rigides, semi-rigides ou rouleaux entre les plaques de plâtre. Différents matériaux sont proposés, de la laine de roche à la laine de verre, en passant par les panneaux de chanvre, de fibres de bois, de coton ou de laine de mouton.

L'isolation des sols

Un élément à ne pas oublier, tant le froid peut venir du sol. On utilise alors des panneaux en polystyrène (extrudé ou expansé) ou des panneaux en laine minérale que l'on pose sous la dalle ou sous la chape. Ils garantissent une bonne isolation thermique, mais aussi phonique, limitant la propagation des sons.

Comprendre les indicateurs

Différentes normes et indicateurs permettent d'évaluer les performances thermiques des différents matériaux. R signifie résistance thermique ; elle est exprimée en m2.K/W, et plus le chiffre est grand, plus la performance est haute.
Le coefficient U, exprimé en W/K.m2, évoque quant à lui les déperditions thermiques.
La conductivité thermique, capacité du matériau à conduire la chaleur est définie en W/m.K : plus le chiffre est faible, plus l'isolation est bonne. La certification ACERMI évoque différents critères (incompressibilité, stabilité, comportement à l'eau, limite des performances mécaniques en traction, perméance à la vapeur d'eau), avec les lettres ISOLE suivies d'un chiffre. Plus ce chiffre est élevé, plus la performance est grande. La résistance au feu est classée suivant 6 lettres, de A pour non combustible à F pour non classé ou non testé.

 

 

www.toutfaire.fr

 

Guide Matériaux - Isolation et Cloison 

feedback